SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.25 número2Morbilidad y mortalidad por fractura de caderaFractura de cadera y mieloma múltiple índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

  • No hay articulos citadosCitado por SciELO

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Cubana de Ortopedia y Traumatología

versión impresa ISSN 0864-215X

Resumen

VERGARA-AMADOR, Enrique; ARDILA BUITRAGO, Kinsthmena Andrea  y  CALIXTO, Luis Fernando. Fondements anatomiques de l'épicondylite latérale. Rev Cubana Ortop Traumatol [online]. 2011, vol.25, n.2, pp.149-158. ISSN 0864-215X.

Introduction: le terme tendinite a été fréquemment utilisé pour définir la maladie affectant la région épicondylienne. Cependant, le terme tendinopathie serait le plus approprié, parce que le processus pathologique est dégénératif avec la présence de fibroblastes et hyperplasie vasculaire. Le traitement est généralement conservateur, moins de 10 % des patients ont besoin d'une chirurgie. Objectifs: décrire l'anatomie des muscles de l'épicondyle latéral, en mettant l'accent sur l'extensor carpi radialis brevis (ECRB) et le ligament collatéral latéral. Méthodes: vingt coudes de cadavres frais ont été disséqués; l'origine de l'ECRB et celle du ligament collatéral ont été identifiées. Résultats: dans tous les cas, on a trouvé que l'origine tendineuse de l'ECRB était profonde par rapport à l'extensor digitorum comunis. Le tendon de l'ECRB a été identifié dans 19 cas, avec une structure séparée, d'origine antérieure par rapport à l'épicondyle de 6 mm, et d'un épaisseur de 7.93 mm. Dans tous les cas, on a également trouvé que l'origine du ligament collatéral était distale par rapport à l'origine de l'ECRB. Conclusions: on a remarqué qu'il y avait deux schémas de distribution proximale de l'ECRB. Soixante pour cent étaient profonds par rapport à l'extensor digitorum comunis, et quarante pour cent étaient superficiels au même plan que l'extensor carpi radialis longus et l'extensor digitorum comunis. Le ligament collatéral latéral se trouvait au milieu du condyle dans 40 % de son diamètre, donnée utile pour la technique arthroscopique, parce que quand une fasciotomie profonde de l'extensor carpi radialis brevis est réalisée, il y a risque de sectionner le ligament dû à leur proximité.

Palabras clave : tendinopathie; tendinite; tennis elbow; anatomie.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons